Actualités

Impôt sur le revenu : la déduction des pensions alimentaires - Le 01/04/2021

Les pensions alimentaires versées aux enfants, aux parents, et aux ex-conjoints sont déductibles du revenu imposable de celui qui les verse sous réserve de respecter certaines conditions.

Impôt sur le revenu : la déduction des pensions alimentaires

L’obligation alimentaire, qu'est-ce que c'est ?

La déduction des pensions alimentaires repose sur les articles 205 à 207 du Code civil instituant une obligation alimentaire réciproque entre ascendants (parents, grands-parents, beaux-parents) et descendants (légitimes, adoptifs, naturels). Cette obligation alimentaire couvre tout ce qui est nécessaire à la vie courante (nourriture, logement, frais médicaux) ainsi que les frais causés par l’éducation des enfants selon leur âge.

Cette obligation alimentaire ne s'applique pas aux frères, soeurs, oncles, tantes et cousins. Les aides apportées à ces personnes ne sont donc pas déductibles.

Les pensions alimentaires versées aux ex-époux et les contributions aux charges du mariage (en cas de séparation sans dissolution du mariage) sont admises, sous certaines conditions, en déduction du revenu brut global du débiteur de la pension.

 

Cliquez sur les liens selon la situation qui vous correspond :

- La déduction des pensions alimentaires versées à l'ex-conjoint

- La déduction des pensions alimentaires versées aux enfants

- La déduction des pensions alimentaires versées aux ascendants

 

Source : Bercy Infos Particuliers

Retour

BP54, 7 rue de la Poste
38170 SEYSSINET-PARISET
tél. : 04 38 12 46 60
fax : 04 38 12 46 69
adeg@adeg.org